Politique | Economie | Société | Culture | Santé | Sport |
Actualités
David Nkoto Emane, directeur général de Camtel, interdit de sortie du territoire

 
-Faut-il s’attendre à un nouveau procès ouvert devant le Tribunal criminel spécial ? Depuis lundi, huit principaux dirigeants et anciens dirigeants de Camtel ont en tout cas été interdits de sortie du territoire sur instruction de Paul Biya. On leur reprocherait une gestion frauduleuse de l’entreprise de télécommunications.
 
On savait David Nkoto Emane, directeur général de Camtel, dans le viseur des institutions anti-corruption camerounaises depuis 2016.

L’étau semble s’être resserré un peu plus.Depuis lundi 5 mars, Nkoto Emane est interdit de sortie du territoire camerounais,sur instruction du chef de l’État,transmis au délégué général de la Sûreté nationale ainsi qu’aux délégués régionaux, aux commissaires aux ports et aux aéroports de Douala, Yaoundé et Garoua et aux chefs des postes-frontières.

Comme lui, sept autres hauts responsables de Camtel font l’objet de cette mesure : Richard Maga, directeur général adjoint, Kenneth Agbor Enow, ancien directeur des finances et du budget, Boris Judicaël Nganou, coordonnateur du programme MCN, Evariste Dieutoss, ex-directeur des ressources humaines, Benjamin Gérard Assouzo’o, chef de service de marche, Marcellin Tsaam Gah, ingénieur et Jean-Claude Mfou’ou, commissaires aux comptes.

Vers un procès au Tribunal criminel spécial ?

Cette interdiction de sortie du territoire n’est guère une surprise. Le Contrôle supérieur de l’État et la commission anti-corruption ont enquêté dès 2016 sur des accusations de malversations financières et analysé la gestion de Camtel par David Nkoto Emane de 2010 à 2015.

Leurs conclusions, accablantes, font état d’irrégularités dans la gestion des fonds, de perceptions de primes non justifiées, de fraudes aux frais de missions, etc….

Parmi les contrats visés par les autorités figurent notamment la deuxième phase du projet de déploiement de la fibre optique Backbone, qui aurait singulièrement de la transparence.

Une enquête judiciaire a été ouverte à la suite du rapport du contrôle supérieur de l’État devant le Tribunal criminel spécial. C’est devant cette instance, qui traite les dossiers issus de l’opération anti-corruption Épervier, que pourrait se tenir un éventuel procès.

 
Artcile publié le: 06/03/2018 source: Auteur:afp

 

  Tout les articles
Imprimer cet article
Envoyer le a un ami



Les dernières News
Social
Les militaires chassent 87 civils de l’Hôpital des instructions des armées d’Akanda

– La nouvelle direction,militaire de l’Hôpital des instructions des armées d’Akanda (Nord de Libreville)...

Social
Les militaires chassent 87 civils de l’Hôpital des instructions des armées d’Akanda

– La nouvelle direction,militaire de l’Hôpital des instructions des armées d’Akanda (Nord de Libreville)...

Société
Annulation de la décision d’affectation de 27 agents de Gabon Télévision

- Le ministre d’État en charge de la Communication, Guy-Bertrand Mapangou recevant, ce mardi, le Syndicat...

CNSS
Les 30.000 pensionnés de la CNSS et leurs fantômes coûtent 72 milliards de Fcfa

-La Caisse nationale de sécurité sociale (Cnss) procèdent en ce mois de mai au paiement de 30.000 pensionnés...

Transport
L’effondrement de la route nationale isole Libreville du reste du Gabon

- L’effondrement de la route nationale 1, au lieudit de la frontière deux provinces ,à savoir celles...

Sports
Alfred Bongo Ondimba poussé vers la porte de la Fegaboxe

-Alfred Bongo Ondimba ,président depuis 2017 du bureau de la fédération gabonaise de boxe (Fegaboxe)...



Apportez vos réactions sur cet article

 

Votre nom : *
Votre email : *
Sujet : *
Votre message
 
  Les champs qui sont suivis d'un astrerix (*) sont obligatoires

Nos Rubriques

Actualités sur le Gabon
Actualités sur l'international
Dossier sur le Gabon
Nos vidéos
Nos reportages

Notre groupe

Directeur de publication et de rédaction (Ibrahim ZOUMANO)
Gabonpage.net (Quotidien en ligne)

Nos Prestations

Couverture des évènements
Création de site web
Création de logo
Nos Contacts

01 58 22 93

Copyright © 2009 gabonpage.net