Politique | Economie | Société | Culture | Santé | Sport |
Actualités
Emmerson Mnangagwa sera investi président vendredi 24 novembre

 
0.-Au lendemain de la démission de Robert Mugabe après 37 ans à la tête du pays, les médias d'État ont annoncé mercredi que l'ancien vice-président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa serait "investi" vendredi 24 novembre.
 
« L’investiture du camarade Mnangagwa est prévue vendredi », a affirmé mercredi 22 novembre le site du groupe audiovisuel public ZBC. En exil depuis son éviction du pouvoir, l’ancien vice-président, 75 ans, doit arriver à Harare mercredi à 16h GMT, précise la ZBC, alors que son retour était initialement annoncé aux alentours de midi.

« Le président du Parlement fera l’annonce » mercredi, avait annoncé mardi le porte-parole de la Zanu-PF, le parti au pouvoir. « Le vice-président évincé Mnangagwa, que le comité central du parti a adoubé, devrait être celui qui prêtera serment en tant que président pour une période de 90 jours », avait poursuivi Simon Khaya-Moyo.
Mnangagwa attendu mercredi

Selon Khaya-Moyo, Emmerson Mnangagwa se trouvait toujours en exil mardi. Il « devrait rentrer dans les vingt-quatre heures » au Zimbabwe, a ajouté le porte-parole du parti, ce qu’a confirmé l’un de ses proches mercredi matin. « Il se rendra ensuite au quartier général du parti pour faire le point, puis au bureau de la présidence pour faire un autre point », a précisé son assistant personnel.

Emmerson Mnangagwa, redoutable sécurocrate surnommé « le crocodile » pour son caractère impitoyable, avait déjà été nommé dimanche président de la Zanu-PF en remplacement de Robert Mugabe, qui l’avait démis de ses fonctions le 6 novembre. Son limogeage, sur fond de rivalité avec l’ex-première dame Grace Mugabe, avait été le déclencheur de la crise ayant conduit à la chute du vieux président de 93 ans.

L’armée appelle à « la retenue »

Si Emmerson Mnangagwa vient à être nommé ce mercredi président pour 90 jours, « il reviendra au Parlement d’élire la personne qu’il souhaite à la présidence jusqu’aux prochaines élections », a précisé le porte-parole du parti. Avant la crise politique, les élections générales étaient prévues pour 2018.

L’armée a appelé mardi les Zimbabwéens à « la plus grande retenue » et au « respect de la loi », alors que la démission de Robert Mugabe suscitait des scènes de liesse dans le pays.

« Au vu des derniers développements dans le pays, les forces de défense et de sécurité veulent appeler les Zimbabwéens de tous bords politiques à faire preuve de la plus grande retenue et à pleinement respecter la loi et l’ordre », a déclaré le chef de l’état-major de l’armée, Constantino Chiwenga.

 
Artcile publié le: 22/11/2017 source: Auteur:afp

 

  Tout les articles
Imprimer cet article
Envoyer le a un ami



Les dernières News
Parlement
Le gouvernement publie la fixation et répartition des sièges de Sénateurs

.-Le gouvernement gabonais , en conseil le 24 février 2018 à Libreville a adopté , en abrogeant la précédente...

Economie
Apurement de 310 milliards de dettes dues aux entreprises exerçant au Gabon

-Le Premier ministre gabonais Emmanuel Issozé Ngondet a signé en févier 2018 avec les membres du Club...

Coopération
Haro d'Ali Bongo Ondimba et Obiang Nguema Mbasogo contre toute tentative de déstabilisation en Afrique centrale

.- Le président de la République, Ali Bongo Ondimba a effectué une visite de travail, samedi à Malabo...

Gouvernement
Communiqué final du Conseil des ministres du 23 Février 2018

- Sous la haute présidence de son Excellence Ali Bongo Ondimba, président de la République, Chef de l’État,...

Politique
Raymond Placide Ndong Meyo laboure Ozoungué

-Raymond Placide Ndong Meyo ,ministre gabonais, délégué aux Affaires étrangères laboure avec frénésie...

Politique
Haut-Ogooué, 23 députés et grogne de certaines populations à l’annonce du nouveau découpage électoral

-Le nouveau découpage électoral publié lors du conseil des ministres du 26 janvier 2018 dans lequel...



Apportez vos réactions sur cet article

 

Votre nom : *
Votre email : *
Sujet : *
Votre message
 
  Les champs qui sont suivis d'un astrerix (*) sont obligatoires

Nos Rubriques

Actualités sur le Gabon
Actualités sur l'international
Dossier sur le Gabon
Nos vidéos
Nos reportages

Notre groupe

Directeur de publication et de rédaction (Ibrahim ZOUMANO)
Gabonpage.net (Quotidien en ligne)

Nos Prestations

Couverture des évènements
Création de site web
Création de logo
Nos Contacts

01 58 22 93

Copyright © 2009 gabonpage.net