Politique | Economie | Société | Culture | Santé | Sport |
Raymondtravy     -     RogerGow     -     StanleyVag     -     AndrewChels     -     Michellak     -     
Actualités
Le lion des Plateaux Batéké remontre sa crinière

 
O.-Le lion du Gabon,l'unique spécimen connu à ce jour vient d'être "capturé",le 15 septembre 2017 par un piège photographique,''camera trap''de Phil Henschel de panthera et Brice Roxann Momboua dans le Parc national des Plateaux Batéké,dans la province du Haut-Ogooué ,au sud-est du pays où le mammifère carnivore à pelage fauve,à crinière ,probablement venu du Congo voisin fait l'objet d'une surveillance accrue de la double part de the Panthera, The Aspinall Foundation,une ONG américaine de protection des fauves et de l'Agence nationale des parcs nationaux(ANPN).
 
Et de deux! Après avoir été photographié en in 2015 , tout à fait par hasard par une caméra à infrarouge des chercheurs travaillant sur les chimpanzés dans le parc national des Plateaux Batéké,le lion du Gabon, l'unique spécimen connu à ce jour vient d'être "saisi",le 15 septembre 2017 par un piège photographique,''camera trap'' de Phil Henschel de Panthera , une ONG américaine de protection des fauves et Brice Roxann Momboua ,audit lieudit.

Sitôt clairement identifiée, la confirmation de la présence du fauve a été saluée par une salve de hourras et d'hosannas aussi bien de par les responsables de "Panthera,The Aspinall Foundation que ceux de l'Agence national des Parcs nationaux (ANP).

En effet, dans un bref communiqué, en anglais, parvenu à notre desk ,Panthera, The Aspinall Foundation exulte:"we have a new photo of Gabon's one known (lonely) lion" , autrement dit "nous avons une nouvelle photo de l'unique lion(solitaire) du Gabon connu à ce jour".

Dans un même souffle, l’Agence national des Parcs nationaux dirigée par le Pr.Lee White prolonge l'enthousiasme de premiers cités en écrivant:" We are working on a match-making effort to preserve the endangered"Teke Lion","(Nous sommes en train de travailler sur un effort de match pour préserver le "Teke lion" en danger).

Lions du Gabon massacrés

Si le lion des Plateaux Batéké suscité tant d’admiration, pour les partisans de la conservation de la biodiversité ou de convoitises chez les adeptes des Safaris c'est parce que le Gabon est, en Afrique centrale l'un des rares pays qui n'a plus des lions, quasiment depuis 1960.

Selon le Pr.Lee White, dans une note traduite de l'anglais en Français, le Gabon avait autrefois des lions.Mais ,"dans les années 1960 environ 50 ont été empoisonnés dans la région de bakoumba pour faire place à l'élevage de bétail.Un a été tué à lewou, au sud de Franceville, en 1994".

Le singleton, mâle solitaire,aujourd’hui objet de tant d'attentions est apparu en 2015. Il n'a pas été libéré- il est arrivé naturellement, peut-être du Congo.

 
Artcile publié le: 08/10/2017 source:ANPI-Gabon Auteur:Nancy Labelle

 

  Tout les articles
Imprimer cet article
Envoyer le a un ami



Les dernières News
Raymondtravy

quasar gaming bonus quasar gaming trick

RogerGow

online roulette ohne anmeldung online casino roulette trick...

StanleyVag

zodiac casino login zodiac casino paypal

AndrewChels

sunmaker casino sunmaker casino online

Michellak

online casino mit startguthaben ohne einzahlung...

WilliamSaw

merkur casino online kostenlos spielen merkur online casino...



Apportez vos réactions sur cet article

 

Votre nom : *
Votre email : *
Sujet : *
Votre message
 
  Les champs qui sont suivis d'un astrerix (*) sont obligatoires

Nos Rubriques

Actualités sur le Gabon
Actualités sur l'international
Dossier sur le Gabon
Nos vidéos
Nos reportages

Notre groupe

Directeur de publication et de rédaction (Ibrahim ZOUMANO)
Gabonpage.net (Quotidien en ligne)

Nos Prestations

Couverture des évènements
Création de site web
Création de logo
Nos Contacts

01 58 22 93

Copyright © 2009 gabonpage.net